Skip to main content

Dans les Vosges du Sud…

Journée des Spiritueux Français : Doulce France®

Doulce France® : existe-t-il un nom plus typiquement français ?

Doulce France®, c’est ainsi que se nomme notre gamme de liqueurs fines = Framboise, Poire William, Sapin, Génépi, Citron, Gingembre … autant de pépites à découvrir.

Parmi toutes ces douceurs, la Liqueur de Framboise se démarque par sa jolie teinte rouge profond, mais surtout par le velouté et la délicatesse de ses arômes.

Les Liqueurs « Doulce France® » s’apprécient en digestif, pures, bien fraîches, pour profiter pleinement d’un palais intense en fruit.

#journéespiritueuxfrancais #journeespiritueuxfrancais202#journeespiritueuxfrancais #distilleriepauldevoille #doulcefrance

2 médailles au Concours International de Lyon

Très heureux de vous annoncer que nous avons obtenu 2 médailles au Concours International de Lyon qui s’est tenu dernièrement.

– Médaille d’OR pour notre liqueur Caramel à la Fleur de Sel

– Médaille d’ARGENT pour notre absinthe Libertine Intense

Pour la 15ème édition de ce concours, près de 8700 produits provenant de 49 pays ont été dégustés par environ 1200 jurés professionnels ou amateurs expérimentés du monde entier.

Outre les vins, bières et fromages et produits laitiers, la catégorie des spiritueux est la plus dynamique avec une hausse importante du nombre d’échantillons présentés.

Ces médailles sont une grande fierté pour l’équipe de la distillerie Paul Devoille qui œuvre tous les jours pour vous proposer les meilleures spécialités.

#medailles #concourslyon #concourslyon24 #distilleriepauldevoille

Remise du diplôme du label EPV

Vendredi 22 mars a eu lieu la cérémonie de remise des diplômes « Entreprise du Patrimoine Vivant » à la Préfecture de Région Bourgogne-Franche-Comté à Dijon.

A cette occasion, comme 18 autres entreprises régionales, la Distillerie Paul Devoille a reçu son diplôme de renouvellement du label EPV datant de 2021, faisant suite à la labellisation initiale en 2015.

Nous faisons donc partie du cercle très fermé des 1400 entreprises françaises et 102 entreprises de Bourgogne-Franche-Comté reconnues par l’Etat pour leur savoir-faire exceptionnel qu’il soit artisanal ou de haute technicité.

Par cette marque de reconnaissance de l’État, le préfet de région salue le travail des Entreprises du Patrimoine Vivant et celui des artisans qui contribuent à préserver et à enrichir le patrimoine culturel et économique français.

Trop peu connu du grand public, le Label Entreprise du Patrimoine Vivant est un label d’Etat très exigeant, extrêmement difficile à obtenir et à conserver. Il est le garant d’un savoir-faire mis en œuvre avec passion par toute l’équipe de la distillerie. Pour nous, au quotidien, c’est un engagement d’excellence et d’authenticité.

#entreprisedupatrimoinevivant #labelepv #savoirfairefrancais #distilleriepauldevoille

Journée internationale des droits des femmes 2024

Journée internationale des droits des femmes

En cette journée internationale des droits des femmes, les hommes de la Distillerie Paul Devoille ont décidé d’être super sympas avec nous (comme tous les autres jours)

Au programme aujourd’hui : soutirage de crèmes, ces liqueurs douces et très parfumées en fruits. Framboise, Pêche de Vigne, Fraise des Bois, Cerises Noires…

Ça sent super bon dans toute la salle de mise en bouteilles.

On adore !!

Sandy, Céline, Josick, Cathy, Emilie, Véronique & Cindy

#journeeinternationaledesdroitsdesfemmes #journeedelafemme #distilleriepauldevoille

Salon WINE PARIS – VINEXPO 2024, c’est parti !

12/02/2024
3, 2, 1, c’est parti pour Wine Paris & Vinexpo Paris 2024
Rendez-vous sur notre stand HALL 3 STAND E161

Marie-Béatrice et Hugues vous accueillent sur leur stand jusqu’à mercredi soir HALL 3 STAND E161.Wine Paris & Vinexpo Paris, c’est le rendez-vous français de toute la planète vins et spiritueux.

#WineParis2024 #VinexpoParis #WineLovers #SpiritsEnthusiasts #WPVP24 #WineExperience #distilleriepauldevoille

Nous serons au salon PROWEIN du 10 au 12 mars 2024

Après le succès du salon Wine Paris – Vinexpo mi-février, retrouvez-nous à PROWEIN à Düsseldorf (Allemagne) du 10 au 12 mars prochain : HALL 10 STAND F 54.

PROWEIN est le plus grand salon international dédié aux vins et spiritueux. Nous y rencontrerons nos clients export, distributeurs, importateurs, …

Ce sera l’occasion de leur présenter notre large gamme d’eaux-de-vie, liqueurs, absinthes, gins, whiskies, apéritifs, crèmes, fruits à la liqueur …

#prowein #prowein2024 #proweintradefair #BonjourProWein #distilleriepauldevoille

Nous serons au salon WINE PARIS – VINEXPO 12 – 14 février 2024


Nous serons présents au salon WINE PARIS – VINEXPO qui se tiendra du 12 au 14 février à Paris Porte de Versailles. Rendez-vous sur notre stand : HALL 3 STAND E 161

Nous serons heureux de présenter nos nombreuses spécialités d’eaux-de-vie, liqueurs, absinthes, whiskies, gins, apéritifs, crèmes, … aux visiteurs professionnels du secteur vins et spiritueux.


#wineparis #VinexpoParis #salonprofessionnel #paris #distilleriepauldevoille

NOUVEAU : les Kanelés Fougerollais

Plébiscités lors de leur lancement à l’occasion de la 7ème Journée du Kirsch de Fougerolles AOC le 18 novembre dernier, les Kanelés Fougerollais séduisent les papilles.

Le Kanelé Fougerollais est un biscuit savarin imbibé d’une liqueur à base de Kirsch de Fougerolles AOC, un peu à la façon d’un mini baba au rhum.

Il est né de l’imagination de Denis Platte et Hugues de Miscault, deux artisans gourmands qui ont uni leurs talents pour confectionner ce succulent biscuit.

Pâtissier à Fougerolles, Denis Platte réalise les biscuits, tandis que la liqueur au Kirsch de Fougerolles AOC est produite par la Distillerie Paul Devoille dirigée par Hugues de Miscault.

Les Kanelés Fougerollais se dégustent tout simplement nature ou accompagnés d’un bon café.

Les plus gourmands les agrémenteront d’une boule de glace, de Chantilly ou de Griottes « La Cerise à Paul® ».

Vous pouvez les retrouver sur notre boutique en ligne, mais aussi dans notre magasin directement à la distillerie ou chez notre partenaire la Boulangerie-Pâtisserie Denis Platte à Fougerolles.

#nouveau #leskanelesfougerollais #specialite #fougerolles #kirschdefougerollesaoc #distilleriepauldevoille

18 nov 2023 = Journée du Kirsch de Fougerolles AOC

Envie d’apprendre plein de choses sur le Kirsch de Fougerolles AOC ?
Envie de découvrir une distillerie professionnelle et ses savoir-faire ?
Nous vous donnons rendez-vous ce samedi 18 novembre à la Distillerie Paul Devoille pour une journée conviviale à l’occasion de la 7ème Journée du Kirsch de Fougerolles AOC.

Au programme :

👉 A 10h30 et à 15h30, visite guidée de la distillerie.
Nous vous présenterons toutes les étapes nécessaires à l’élaboration du Kirsch de Fougerolles AOC (sélection des fruits, fermentation, distillation, vieillissement, etc.). Vous visiterez la salle des alambics, les greniers de vieillissement et la salle de mise en bouteilles.

👉 De 10h à 12h et de 14h à 18h
Visite libre de la cave
Film sur les étapes de fabrication de nos spécialités
Dégustation de Kanelé Fougerollais
Dégustation de Kirsch de Fougerolles AOC, de SchriK et tous nos autres produits

Visite et dégustation gratuites.

Profitez de cette journée particulière pour aller également à la rencontre des autres distillateurs de Kirsch de Fougerolles AOC, des bouilleurs de cru dans les fermes, animations et initiation à la dégustation à l’Ecomusée du Pays de la Cerise…

Retrouvez le programme complet de la journée 👇👇👇
https://www.facebook.com/events/318676214246138/?active_tab=about

#kirschdefougerolles #aoc #portesouvertes #distillerie #fougerolles #distilleriepauldevoille

NOUVEAU : Whisky Single Malt Devoille lot #3

Vous l’attendiez depuis quelques mois. Il est enfin disponible.
Nous sommes très heureux de vous présenter notre Whisky Single Malt Devoille lot #3.

Elaboré à partir d’orge maltée brassée par notre brasseur à la Brasserie du Pays Welche (68), ce single malt non tourbé est issu d’une double distillation dans nos alambics en cuivre de type charentais.

Ses arômes se sont développés durant un vieillissement de trois ans en fûts de chêne ayant contenu du vin de Sancerre, poursuivi d’une finition en fûts de chêne ayant contenu de l’eau-de-vie de Poire William. Décisive, cette dernière étape donne à ce single malt sa saveur fruitée très singulière, même si celle-ci est plus discrète que dans le lot #2.

Avec sa jolie robe cuivrée, le single malt Devoille lot #3 offre une dégustation complexe. Après une attaque bien boisée, il présente un nez fin et floral tandis que s’exprime en bouche la puissance des tanins avec une finale délicatement fruitée de coing et de poire cuite au four.

Ce lot #3 provient d’une distillation artisanale en petit lot. Il a été distillé, élevé dans nos caves centenaires et mis en bouteilles à la Distillerie Paul Devoille.

Quantité limitée à 1 440 bouteilles numérotées.

#whisky #singlemalt #whiskyfrancais #distilleriepauldevoille

Nous serons au salon GOURMET SELECTION à Paris

Nous serons présents au salon GOURMET SELECTION qui se tiendra les 10 et 11 septembre à Paris au Parc des Expositions de la Porte de Versailles.
Venez nous rencontrer sur notre stand : HALL 5.2 STAND A 52

Au fil des années, c’est devenu notre rendez-vous incontournable de la rentrée avec les professionnels des métiers de bouche : épiceries fines, cavistes, traiteurs, torréfacteurs, mais aussi jardineries ou pâtisseries.

Nous serons heureux de leur présenter nos nombreuses spécialités : eaux-de-vie, liqueurs, absinthes, whiskies, gins, apéritifs, crèmes, … et plus particulièrement nos dernières nouveautés : Birtille®, l’amer myrtille ou notre Whisky Single Malt Devoille dont le lot #3 devrait être disponible début octobre.

#GourmetSelection #EpicerieFine #caviste #salonprofessionnel #paris #distilleriepauldevoille

C’est parti pour la récolte d’absinthe 2023 !

Equipés de sécateurs, nous coupons les plants de grande absinthe (artemisia absinthium) à 10-20 cm du sol. Puis nous éliminons la partie basse de la tige, trop dure, pour ne conserver que la partie haute dans laquelle se concentrent les arômes. Les brins d’absinthe sont ensuite mis à sécher dans notre chalot pendant quelques mois sur des clayettes spécialement adaptées.

Après la longue période de séchage, Didier notre distillateur procédera à la mise en macération puis à la distillation dans nos alambics. Enfin notre maitre de chais réalisera un assemblage des distillats de grande absinthe et de nombreuses autres plantes (anis, fenouil, angélique, hysope… ) , donnant naissance à l’une ou l’autre de nos nombreuses recettes d’absinthes. Pour obtenir la coloration verte, notre base d’absinthe est remise dans l’alambic additionnée de plantes. L’ensemble est légèrement chauffé de manière à extraire la chlorophylle qui donnera sa couleur verte à l’absinthe.

Le saviez-vous ?
A la Distillerie Paul Devoille, nous produisons plus d’une vingtaine d’absinthes différentes. Vous connaissez notre marque Absinthe Libertine® qui se décline avec Libertine Originale, Libertine Intense et Libertine Fleur d’absinthe. Peut-être connaissez-vous nos absinthes Verte de Fougerolles et Blanche de Fougerolles, très appréciées des absintheurs les plus aguerris. Nous produisons aussi les absinthes Pierrot, Abel Bresson, La Charlotte, La Soixante-Cinq ou encore la série des Parisiennes : la Coquette, la Désirée, l’Enjôleuse et bien d’autres encore notamment pour l’export !

Très souvent on nous demande « quel goût ça a l’absinthe ? » Difficile de répondre à cette question. Toutes les absinthes sont toujours anisées, mais en fonction des plantes qui les composent et surtout en fonction des proportions de chacune des plantes, les goûts sont totalement différents. Tout comme il existe mille vins rouges différents, il existe mille absinthes différentes. Certaines ont une dominante plutôt florale, d’autres plus anisée ou plus herbacée.

Pour se rendre compte, rien ne vaut une dégustation (avec modération).
A la boutique nous pourrons vous les faire déguster selon le service traditionnel avec la fontaine, le sucre, la cuillère. Passez nous voir !

Nouveauté : Birtille, l’Amer Myrtille super chouette

Nous sommes ravis de vous présenter notre tout nouvel amer-bière : Birtille®, l’Amer Myrtille super chouette !

Après Birabelle® (à la mirabelle) et Birsapin® (au sapin), ce nouvel amer vient compléter notre gamme d’amers-bière en mettant la myrtille à l’honneur.

Birtille est une interprétation du traditionnel amer autour d’un fruit emblématique de la montagne vosgienne. Il conjugue les saveurs puissantes de la racine de gentiane et des écorces de quinquina à la finesse délicate de la myrtille.

Grâce à Birtille offrez à votre bière des saveurs inédites pour hululer de plaisir !!

Conseils de dégustation :

Birtille se déguste principalement en amer-bière à l’apéritif : verser 1 à 2 cl de Birtille dans un verre à bière et compléter avec une bière blonde bien fraîche. Selon votre goût, vous pouvez ajouter quelques myrtilles fraîches.

On peut aussi le déguster nature, bien frais, à l’apéritif, ou l’utiliser dans certains cocktails à la place du gin.

#birtille #amerbiere #amer #myrtille #nouveauté #aperitif #distilleriepauldevoille

Journée des Spiritueux Français : le Whisky Single Malt

En cette journée dédiée aux Spiritueux Français, nous souhaitons mettre en avant notre Whisky Single Malt Devoille, un whisky qui surprend par ses notes à la fois boisées et fruitées.

Issu d’une triple distillation dans nos alambics en cuivre d’orge maltée origine France, ce single malt est le premier whisky distillé, élevé et mis en bouteilles à Fougerolles.

Il a la particularité d’avoir été élevé dans nos caves centenaires pendant 3 ans dans des fûts de chêne ayant contenu du Sancerre, avant une finition d’un an en fûts de chêne ayant contenu de l’eau-de-vie de Poire William. Outre le côté boisé et la rondeur qu’apporte le fût de chêne c’est pendant cette dernière étape de vieillissement que ses arômes se sont enrichis de notes fruitées et chaleureuses très intéressantes. C’est ce qui fait toute la singularité de ce whisky single malt.

#journéespiritueuxfrancais #journeespiritueuxfrancais2023 #journeespiritueuxfrancais #distilleriepauldevoille #whisky #whiskyfrancais #single malt

4 médailles au Concours International de Lyon

Très heureux de vous annoncer que nous avons obtenu 4 médailles au Concours International de Lyon
Médaille d’OR : Liqueur de Poire William
Médaille d’OR : Liqueur de Sapin
Médaille d’OR : Liqueur d’Epices de Pain d’Epices
Médaille d’ARGENT : Absinthe Libertine « Fleur d’Absinthe » ®

Et comme une bonne nouvelle n’arrive jamais seule, notre Liqueur de Poire William a été désignée « Meilleur spiritueux français de la compétition 2023 » avec une note de 96/100 !!

Ces excellents résultats viennent récompenser le travail et l’implication de toute l’équipe à chaque étape de la production de ces spécialités : depuis la sélection des fruits, plantes et épices jusqu’à la commercialisation, en passant bien évidemment par la distillation, la création des recettes de liqueurs ou la mise en bouteilles. Un beau travail d’équipe !

Cette reconnaissance nous fait particulièrement plaisir, d’autant plus que le concours de Lyon est une compétition majeure dans l’univers des spiritueux et que cette année 22 % d’échantillons supplémentaires ont concouru par rapport à l’édition 2022.

#concourslyon #concours #distilleriepauldevoille #medaille #spiritueux #eaudevie #liqueur #absinthe #epv #savoirfaire

Les femmes de la Distillerie Paul Devoille

Préparatrice de commande, assistante commerciale, responsable ressources humaines, vendeuse, agent d’entretien, responsable douanes, guide, graphiste, agent de production, webmaster, comptable, responsable communication, secrétaire, responsable export, … Elles sont tout cela et bien plus encore.

Elles sont parfois aussi un peu livreur, artiste, dégustatrice, psychologue, dépanneur informatique, photographe, électricien …

En cette journée internationale des droits des femmes, nous vous présentons les femmes de la Distillerie Paul Devoille.

On dit que l’activité de distillation est plutôt masculine. C’est vrai. Or la distillerie ne pourrait tout simplement pas fonctionner sans leur présence, leur talent, leurs compétences, leur professionnalisme, leur efficacité … sans oublier leur sourire et leur bonne humeur.

Cathy, Céline, Cindy, Emilie, Josick, Sandy, Sonia. Absentes sur la photo : Constance, Elia, Marie-Béatrice et Véronique.

Merci Mesdames !

#femmes #journeeinternationaledesdroitsdesfemmes #distilleriepauldevoille

Nous serons au salon WINE PARIS – VINEXPO

La Distillerie Paul Devoille sera présente au salon WINE PARIS – VINEXPO qui se déroulera du 13 au 15 février à Paris Porte de Versailles.

Venez nous rencontrer sur notre stand : HALL 3 STAND F151

Nous serons heureux de vous présenter nos nombreuses spécialités : eaux-de-vie, liqueurs, absinthes, whiskies, gins, apéritifs, crèmes, …


#wineparis #VinexpoParis #salonprofessionnel #paris #distilleriepauldevoille

Nouveauté : Connaissez-vous le SCHRIK KOKO ?

C’est notre nouvel apéritif à base de Kirsch de Fougerolles AOC et de noix de coco.

Petit retour en arrière : en juillet 2021, les distillateurs de Kirsch de Fougerolles AOC lancent SCHRIK Original, un apéritif à base de Kirsch de Fougerolles relevé d’une pointe de sapin, titrant 17 % vol. A partir d’un cahier des charges commun, chaque producteur de Kirsch de Fougerolles (et donc de SCHRIK) peut réaliser son SCHRIK Original comme il l’entend et intégrer le sapin sous la forme de son choix.
Dans un souci d’authenticité, le liquoriste de la distillerie Paul Devoille a pris le parti de proposer un SCHRIK Original incolore qui associe le Kirsch à une eau-de-vie de bourgeons de sapin récoltés au printemps dans le Massif Vosgien.
Cela donne un SCHRIK Original naturel au parfum tout en fraicheur. On le déguste à l’apéritif, bien frais, pur ou en cocktails.

Cousin du SCHRIK Original, le SCHRIK Koko est la dernière création proposée par les distillateurs de Kirsch de Fougerolles AOC. Titrant aussi 17 % vol, SCHRIK Koko est un apéritif à base de Kirsch de Fougerolles AOC réveillé par de la noix de coco.
Une façon très originale de bousculer notre terroir avec une touche d’exotisme bienvenue au cœur de l’hiver !
A la Distillerie Paul Devoille, nous aimons le travail d’équipe. Notre liquoriste a réalisé plusieurs propositions de recettes. Ces échantillons ont été dégustés par une grande partie de l’équipe. Dur dur notre travail parfois !!
Retenue à l’unanimité, la recette choisie est réalisée sur la base d’une infusion de copeaux de noix de coco dans du Kirsch de Fougerolles AOC. Après une filtration légère, sont additionnés du sucre, de l’eau, une toute petite touche d’arôme naturel de noix de coco et un soupçon de crème de lait pour rappeler le côté lait de coco.
SCHRIK Koko, le déguster c’est l’adopter !

Conseils de dégustation
Bien agiter la bouteille avant utilisation. SCHRIK koko se déguste bien frais à l’apéritif, soit pur, soit en cocktail.
Notre cocktail préféré ? Le SCHRIKOLADA. Rien de plus simple :
1/3 de SCHRIK koko bien frais
2/3 de jus d’ananas bien frais aussi
Bien agiter dans un shaker, puis verser dans un gros verre ballon ou un verre à gin tonic.
Pour agrémenter votre cocktail, confectionner une petite brochette en alternant morceaux d’ananas et Griottes La Cerise à Paul® et la déposer en équilibre sur le bord du verre.

Bonne dégustation !

#schrik #schrikKoko #KirschDeFougerollesAOC #Fougerolles #noixdecoco #aperitif #cocktail

Nouveauté : Liqueur de Citron

En cet été caniculaire, nous sommes très heureux de vous offrir une petite parenthèse de fraîcheur avec notre toute dernière création : la Liqueur de Citron.

Dernière-née de notre gamme des Liqueurs « Doulce France », cette liqueur met en avant les notes acidulées des citrons de plusieurs origines du bassin Méditerranéen : Nice, Corse, Sicile. Cette diversité d’origines permet de mieux sublimer toute l’intensité de cet agrume plein de fraicheur.

Après une macération de plusieurs mois dans de l’alcool, les quartiers de citron sont pressés. Le jus est additionné d’eau et de sucre. Et c’est tout.

Le faible trouble que l’on peut observer est dû à une filtration très légère qui est réalisée afin de préserver toutes les saveurs du citron.

La Liqueur de Citron se consomme toujours bien fraîche, nature en digestif ou sur un sorbet citron.

Et pour les amateurs de cocktails, nous vous recommandons celui-ci : dans un verre, piler des feuilles de menthe. Ajouter 2 cl de Liqueur de Citron très fraîche et 2 cl de Vodka. Allonger avec un tonic et un zeste de citron jaune.

#nouveau #liqueurdecitron #agrumes #distilleriepauldevoille

2 médailles au Concours Mondial des Féminalise 2022

2 nouvelles médailles viennent enrichir notre palmarès :

  • Médaille d’Or pour la Liqueur de Framboise
  • Médaille d’Argent pour la Liqueur de Gingembre

Ces médailles ont été décernées lors du Concours Mondial des Féminalise qui s’est tenu en avril à Paris. La particularité de ce concours est que 100% des dégustateurs sont des dégustatrices, toutes professionnelles des vins et spiritueux ou oenophiles averties.

Outre les vins, ce concours fait la part belle aux spiritueux du monde entier. Nous sommes très fiers que deux de nos liqueurs emblématiques, présentes dans notre gamme depuis des décennies soient reconnues pour leurs formidables qualités organoleptiques.

#feminalise #concoursdesfeminalise #medaille #distilleriepauldevoille

Nous serons au salon PROWEIN du 15 au 17 mai

Nous serons présents au salon PROWEIN à Düsseldorf (Allemagne) du 15 au 17 mai prochain : HALL 10 STAND F91.

Après 2 ans d’absence, nous sommes heureux de retrouver nos clients importateurs lors de ce salon, le plus grand salon international dédié aux vins et spiritueux.

Ce sera l’occasion de leur présenter notre large gamme d’eaux-de-vie, liqueurs, absinthes, gins, whiskys, apéritifs, crèmes, …

#prowein #prowein2022 #proweintradefair #BonjourProWein #distilleriepauldevoille

3 Médailles au Concours International de Lyon 2022

3 nouvelles médailles viennent compléter le palmarès déjà très riche de la Distillerie Paul Devoille.

Médaille d’Or = Liqueur Caramel à la Fleur de Sel
Médaille d’Argent = Crème de Cerises Noires
Médaille d’Argent = La Vieille Poire®

Une fois encore le savoir-faire et la qualité des spécialités de la Distillerie Paul Devoille ont été reconnus par des dégustateurs avertis. Ils sont le fruit d’un travail d’équipe dont le but est de sublimer les fruits de la nature. Ces médailles sont une satisfaction pour toute l’équipe mais surtout une motivation pour continuer à titiller les papilles de nos clients.

Pour sa 13ème édition, ce prestigieux concours s’est tenu fin mars dans la capitale de la gastronomie française et a permis de mettre en valeur les meilleurs produits de chaque catégorie : vins, bières et spiritueux.

#concourslyon #concours #medailles #savoirfaire #distilleriepauldevoille

Journée des Spiritueux Français : SCHRIK®

En cette journée dédiée aux Spiritueux Français, nous souhaitons mettre en avant le SCHRIK®.

C’est un apéritif à base de Kirsch de Fougerolles AOC, avec une pointe de sapin. Cet apéritif a été lancé en juillet 2021 par tous les distillateurs de Kirsch de Fougerolles AOC. Un bel exemple de collaboration !

SCHRIK® se déguste très frais, pur ou en cocktail. Des suggestions de cocktails figurent d’ailleurs sur l’étiquette.

#journéespiritueuxfrancais #journeespiritueuxfrancais2022 #journeespiritueuxfrancais #distilleriepauldevoille #schrik #fougerolles

Médaille au Concours Général Agricole Paris 2022

Très heureux de vous annoncer que nous avons reçu une médaille d’argent pour notre PARIS DRY GIN® !

Paris Dry Gin® est un gin distillé au caractère bien affirmé. Il est réalisé à partir de baies de genièvre que nous faisons macérer à l’alcool avant distillation dans nos alambics de cuivre. Cette eau de vie de genièvre au parfum puissant est la colonne vertébrale du Paris Dry Gin®.

Nous y associons des distillats d’autres plantes en pourcentages tenus secrets pour donner naissance à un gin étonnant, à la fois très typé et riche mais aux notes pleines de fraicheur.

Parmi ces plantes, la mélisse citronnée et la menthe poivrée «propre récolte» proviennent de notre  Jardin Secret de la Fée Verte. Elles donnent de la vivacité et de la fraicheur à l’assemblage. Tandis que le gingembre du Brésil et le poivre de Jamaïque apportent leur touche exotique et épicée.

#parisdrygin #gin #paris #CGA #salondelagriculture #distilleriepauldevoille

Renouvellement du label EPV

Nous sommes très heureux de commencer l’année en vous annonçant une excellente nouvelle :
Le label EPV – Entreprise du Patrimoine Vivant – nous est à nouveau décerné.

C’est une véritable fierté de faire partie du cercle très fermé des 1400 entreprises françaises détentrices de ce label d’Etat, tous secteurs confondus : métiers d’art, textile, culture, industrie, gastronomie…

Le label EPV met en avant les entreprises qui disposent d’un savoir-faire exceptionnel (ancestral ou de haute technologie) et d’un haut degré d’excellence associés à une démarche environnementale.
Ce label récompense tous les efforts que nous avons engagés depuis de nombreuses années , comme par exemple l’installation de nos deux nouveaux alambics en juillet 2020 qui permettent d’effectuer d’importantes économies d’eau et d’énergies, tout en améliorant les conditions de travail.

Un grand MERCI à toute l’équipe pour son engagement et son implication dans la vie de la Distillerie Paul Devoille.
Merci aussi à tous nos partenaires et fournisseurs qui nous permettent d’avancer, d’innover.
Merci enfin à tous nos clients, particuliers ou professionnels, proches ou lointains, qui nous font confiance depuis tant d’années.

Photo Etienne Kopp

#LabelEPV #EntreprisePatrimoineVivant #excellence #savoirFaire #distillerieartisanale #entreprisefamiliale #distilleriepauldevoille

Nouveauté : Whisky Single Malt Devoille

Nous sommes très fiers de vous présenter notre Whisky Single Malt, le premier whisky distillé, élevé et mis en bouteilles à Fougerolles.

Ce single malt est issu d’une triple distillation dans nos alambics de cuivre d’orge maltée origine France.

Il tient ses arômes légers et presque fruités et épicés d’un vieillissement de 36 mois en fûts de chêne ayant contenu du Sancerre prolongé d’une finition d’un an en fût d’eau de vie de Poire William. Cette dernière étape de vieillissement lui donne toute sa singularité et sa rondeur.

Sa belle couleur cuivrée assez soutenue est totalement naturelle.

Ce lot #1 est issu d’une distillation artisanale en petit lot.

Quantité limitée à 700 bouteilles. Bouteilles numérotées.

Disponible dès à présent dans notre magasin et sur notre boutique en ligne.

#nouveauté#whisky#singlemalt#distilleriepauldevoille

Nouveauté : SCHRIK®, c’est chic !

Associant le fruité généreux du Kirsch de Fougerolles à la fraicheur délicate des montagnes, SCHRIK® est le nouvel apéritif incontournable à Fougerolles !

SCHRIK® s’exprime pleinement lorsqu’il est dégusté bien frais, éventuellement agrémenté d’une rondelle de citron ou d’orange.
En cocktail SCHRIK® joue la carte de la surprise.
Notre cocktail préféré ? Le Débardeur. Dans un verre tumbler, verser en quantités égales SCHRIK® et un Tonic Agrum’. Réveiller avec un quartier de citron vert pressé. Compléter de glaçons à volonté. Décorer avec quelques feuilles de menthe. Santé !

L’AOC Kirsch de Fougerolles fête ses 10 ans. Et si on créait un nouveau produit à base de Kirsch pour célébrer cet événement ?
C’est exactement ce que se sont dit les membres du Syndicat de défense et de gestion du Kirsch de Fougerolles, à l’origine de ce projet. De nombreuses séances de travail et de dégustations plus tard, voici le fruit de leur travail : SCHRIK®.

Au fait, vous avez remarqué ? SCHRIK est l’anagramme de Kirsch !!

Pour en savoir plus consultez le site internet dédié au Kirsch de Fougerolles AOC

Retrouvez ce nouvel apéritif dès à présent à la boutique
Distillerie Paul Devoille
7-9 rue des Moines Hauts 70220 FOUGEROLLES
Ouvert du lundi au vendredi 8h-12h et 13h30-18h. Samedi, dimanche et jours fériés 10h-12h et 14h-18h
03 84 49 10 66

Pour commander SCHRIK® rendez-vous sur notre boutique en ligne. 

#schriK #SchriKcestChic #kirschdefougerolles #kirschdefougerollesaoc #distilleriepauldevoille

Nouveauté : Birsapin, l’Amer méchamment sapin

Vous avez aimé Birabelle notre amer-bière à la mirabelle. Vous allez adorer le Birsapin, l’Amer méchamment Sapin !

Birsapin est un Amer férocement élaboré à partir de jeunes pousses de sapin récoltées au printemps dans les montagnes vosgiennes.
La gentiane et l’écorce de quinquina, relevées de notes d’orange apportent leur fougue à cet Amer indomptable et insaisissable…

Les notes végétales du sapin sont mises en relief par la chaleur de l’orange et la force de la gentiane et du quinquina. Birsapin conjugue avec justesse toutes ces saveurs réunies dans un équilibre inédit.

Conseils de dégustation
Birsapin est un amer. Il se déguste essentiellement avec une bière. Verser 1 à 2 cl dans un verre à bière. Complétez avec une bière blonde bien fraiche. Selon votre envie, vous pouvez ajouter quelques gouttes de citron jaune ou vert.

Autres suggestions pour varier vos apéritifs
– Pur avec des glaçons et un zeste d’orange
– En shooter ou en cocktail associé à un Tonic
– 1 à 2 cl avec un vin blanc sec

#birsapin #amer #sapin #mechammentsapin #BirsapinlAmerMechammentSapin

Journée des Spiritueux Français : l’Absinthe

En cette journée des Spiritueux Français, nous souhaitons mettre en avant une de nos grandes spécialités : l’Absinthe.

Il y a tout juste 20 ans nous lancions notre Libertine®. Ça a été un tournant dans la vie de notre distillerie familiale et artisanale.

Petit retour en arrière… Replaçons-nous dans le contexte :
Nous sommes en 2000. L’absinthe est interdite en France depuis 85 ans. C’est « l’alcool interdit ». On dit que « ça rend fou ».
Un règlement européen nous autorise depuis peu à produire un spiritueux aux plantes d’absinthe.
Paul Devoille produisait de l’Absinthe au début du XXème siècle. Nous avons retrouvé une recette d’époque.
Nous nous interrogeons : On y va ? On n’y va pas ? Nous décidons d’y aller.

A l’époque, c’est un véritable saut dans le vide. Est-ce que ça va plaire à nos clients ? S’ils achètent une bouteille, reviendront-ils en acheter une deuxième ?

Avec nos voisins horticulteurs, nous semons des graines d’artemisia absinthium, puis repiquons les plants sur les hauteurs de Fougerolles.

Parallèlement, nous travaillons pendant un an pour mettre au point LA recette de notre Libertine®.

Nous demandons à un artiste qui travaille pour l’Imagerie d’Epinal de peindre un tableau à la façon de Toulouse-Lautrec : une scène de consommation d’absinthe dans un bistrot début 1900. Nous avons un coup de foudre pour ce tableau. Il devient l’emblème de notre Libertine®.

Reconfinement : nous sommes ouverts

La situation en France vient d’évoluer.

Faisant partie des commerces alimentaires, NOUS SOMMES OUVERTS et à votre service que ce soit pour vos moments de convivialité ou pour vos cadeaux de Noël.

Le magasin de la distillerie est ouvert aux horaires habituels
Du lundi au vendredi 8h-12h et 13h30-18h
Samedi et dimanche 10h-12h et 14h-18h
Fermé les 1er nov, 11 nov, 25 déc et 1er janvier.

Nouveau : click & collect
Passez votre commande sur notre boutique en ligne et venez la retirer directement au magasin.

Installation de nos nouveaux alambics

Nous sommes très heureux de vous présenter nos tout nouveaux alambics.

Il s’agit d’un alambic de 1500 litres à colonne et d’un alambic de 500 litres avec un magnifique chapiteau. Ils sont tout en cuivre martelé avec un bain-marie de vapeur et disposent de multiples équipements pour garantir une qualité d’eaux de vie exceptionnelle.

C’est à la maison Holstein que nous devons cette superbe réalisation. Cette entreprise familiale est située en Allemagne à proximité du Lac de Constance. Elle est spécialisée dans la construction d’alambics destinés à la distillation de fruits.

Un an de travail aura été nécessaire pour mener à bien ce projet réalisé entièrement sur mesure. Et six semaines pour la mise en service de cette belle installation. Nous tenons d’ailleurs à remercier nos artisans locaux qui ont fait du très bon travail :
– Stéphane Simon, plombier-chauffagiste à Fougerolles
– Geoffroy Colin, électricien à Fontaine-les-Luxeuil

Privés de distillation depuis quelques semaines, notre distillateur et notre maître de chai vont pouvoir s’en donner à coeur joie. En tous cas, les premières distillations sont extrêmement prometteuses.

Pour le financement de cette « nouvelle installation de distillation au sein de la distillerie », la Distillerie Paul Devoille a reçu l’aide de plusieurs organismes financeurs, sous l’égide de l’Union Européenne via le programme FEADER, dans le cadre du soutien aux investissements aux industries agroalimentaires.
Montant Aide FEADER : 25 653,60€
Montant Aide Région Bourgogne-Franche-Comté : 7 533,20€
Montant Aide Département de la Haute-Saône : 7 533,20€
Nous remercions vivement tous ces organismes pour leur soutien.

réouverture de la boutique

A compter du 11 mai 2020, nos conditions d’ouverture évoluent en raison de la crise sanitaire du Covid-19.

HORAIRES DE LA BOUTIQUE

  •   Du lundi au vendredi :           8h30-12h et 13h30-17h
  •   Samedi :                                   10h-12h et 14h-18h
  •   Dimanche et jours fériés       fermé

La boutique en ligne www.boutique-devoille.com reste à votre disposition 24h/24.

POUR NOTRE SECURITE A TOUS, NOUS AVONS MIS EN PLACE LES MESURES SANITAIRES DE RIGUEUR

  •   Maximum 5 clients en même temps dans le magasin
  •   Lavage des mains à la solution hydroalcoolique à l’entrée
  •   Incitation au règlement en CB sans contact
  •   Désinfection renforcée des surfaces, poignées de porte, …

Une chose ne changera pas : notre sourire, mais vous ne le verrez pas forcément sous notre masque…

Pour une période indéterminée, il n’est plus possible de visiter la distillerie.
Les visites sont suspendues. La cave de vieillissement est fermée. Le film sur la fabrication n’est pas visible.

De notre côté, nous n’avons jamais cessé notre activité. Nos équipes sont restées mobilisées pour produire de la solution hydroalcoolique depuis plus d’un mois et demi à destination des professionnels de santé mais aussi des entreprises, collectivités, établissements scolaires, forces de l’ordre…

Nous avons hâte de vous retrouver. Portez-vous bien !

Covid-19 : nous produisons de la solution hydroalcoolique

Depuis quelques semaines, l’épidémie de coronavirus covid-19 bouleverse nos vies à tous. Face à l’urgence, la Distillerie Paul Devoille a adapté son outil de production.

Depuis début mars, nous fournissions de l’alcool neutre aux pharmacies et personnels soignants.
Depuis deux semaines, nous sommes passés à l’étape 2 : après accord de l’ARS Bourgogne-Franche-Comté et d’après les recommandations de l’OMS, nous fabriquons de la solution hydroalcoolique.

Celle-ci est destinée en priorité aux personnels soignants (infirmières, pharmacies, hôpitaux, ehpad…) qui oeuvrent avec beaucoup de courage et de dévouement pour soigner les malades du covid-19. Un grand bravo à eux !

Cette solution hydroalcoolique est aussi destinée aux forces de l’ordre et aux entreprises qui en ont besoin soit pour la sécurité de leur personnel, soit pour leur process de fabrication.

Bravo à nos équipes qui se mobilisent afin de permettre l’élaboration et le conditionnement de cette solution si précieuse.

Notre boutique est actuellement fermée, mais nous avons hâte de pouvoir vous accueillir à nouveau dès que cela sera possible pour vous faire découvrir la richesse de notre gamme.

Prenez bien soin de vous et de vos proches !

2 Médailles d’Or au Concours Général Agricole Paris 2020 !

Nous sommes très heureux vous informer que nous avons obtenu 2 MEDAILLES D’OR au Concours Général Agricole à Paris pour notre Liqueur de Génépi et notre Liqueur de Sapin !

Pour fabriquer notre Liqueur de Génépi, nous utilisons des brins de génépi récoltés sur les sommets alpins en haute altitude. C’est ce qui donne cette typicité et ces saveurs si particulières.

Quant à notre liqueur de sapin, elle est fabriquée à partir de bourgeons (jeunes pousses) de sapin blanc des Vosges abies alba. Ils sont récoltés au printemps dans les forêts locales puis mis à infuser. La liqueur fabriquée à partir de cette infusion est très typée avec un nez et un palais incomparable de sapin, sève… Elle se déguste en fin de repas, fraiche de préférence.

Ces deux nouvelles distinctions récompensent le travail de toute une équipe et renforcent encore notre motivation pour vous proposer des produits de qualité exceptionnelle.
Vous pouvez retrouver ces deux liqueurs dans notre magasin à Fougerolles ou sur notre boutique en ligne.

160ansdistillerie devoille – flashback #11 : l’histoire de nos locaux

Lorsqu’il créée sa distillerie, en 1859, Xavier Devoille s’installe au Charton, un lieu-dit de Fougerolles proche du centre du village. Petit à petit son activité se développe et son fils Paul le rejoint. Doté d’un sens aigu des affaires, Paul Devoille développe la petite entreprise et commence à la faire connaitre. D’ailleurs, elle porte toujours son nom aujourd’hui encore !

Les locaux initiaux devenant trop petits, il part à la recherche d’un local plus grand lui permettant de s’agrandir. En 1905, il s’installe dans nos locaux actuels, au lieu-dit les Moines Hauts, devenu plus tard la rue des Moines Hauts.

Construits dans la dernière décennie du 19ème siècle, ces bâtiments ont d’abord abrité une fonderie, la fonderie Durpoix, puis une fabrique de bonbonnes emballées.

Dès 1905, Paul Devoille se lance dans la distillation d’absinthe. Cette activité fonctionne bien. A cette période, il construit un bureau accolé au « magasin des alcools ». Plus d’un siècle plus tard, c’est toujours notre bureau principal avec son impressionnant meuble de rangement fabriqué sur mesure qui fait tout le charme de cette pièce !

Paul Devoille réside avec sa famille dans la grande bâtisse qui longe la rue des Moines Hauts, à l’actuel n°7, dans le bâtiment qui abrite le magasin et les caves de nos jours.

Dans les années 1960, une nouvelle salle de distillation est construite à l’arrière de la salle de distillation historique. Aujourd’hui, c’est toujours là que nous distillons, même si entre temps les installations ont été considérablement modernisées : chaudière vapeur dédiée aux alambics, capteurs, carrelage, évacuation et gestion des résidus de distillation…

A cette époque, les ouvriers de la distillerie s’occupaient également du magnifique potager de la famille Gouttefroy ainsi que de l’entretien des superbes massifs de fleurs aux abords de la maison de maitre, domicile de Raymond Gouttefroy et sa famille, face à la distillerie.

160ansdistilleriedevoille – flashback #10 : l’absinthe

Absinthe, Bleue, Fée Verte … évoquons cet apéritif mythique !

L’absinthe est le nom communément utilisé pour désigner une plante de la famille des armoises, l’artemisia absinthium ou grande absinthe.

C’est aussi le nom donné à un apéritif anisé très à la mode entre la fin du XIXème siècle et 1915.

C’était plus qu’une simple boisson : il y avait à l’époque, toute une atmosphère autour de ce produit. La préparation du verre était déjà presque un rituel. Et on attribue à l’Absinthe des vertus de muse pour les poètes, peintres et artistes : Verlaine, Rimbaud, Toulouse-Lautrec, Van Gogh…

Trouvant ses racines dans le Val de Travers en Suisse, ainsi qu’à Pontarlier, l’absinthe a fait les beaux jours des distilleries de Fougerolles. Grâce à l’essor de l’absinthe, elles se développent (on en compte jusqu’à une quarantaine), ainsi que les métiers annexes : tonnellerie, fabrique de bonbonnes, … sans oublier l’activité ferroviaire. Chaque jour des trains remplis d’absinthe et d’eaux de vie quittaient Fougerolles pour la France entière. Abel Bresson est le principal distillateur d’absinthe de Fougerolles à l’époque.

A la toute fin des années 1800, Paul Devoille, petit distillateur d’eau de vie de fruits, comme de nombreux autres, se met à distiller de l’absinthe, répondant à la demande considérable de la clientèle. L’absinthe séduit les consommateurs de tous niveaux sociaux. Même les femmes osent franchir la porte des cafés pour déguster de l’absinthe !

La Fée Verte a un tel succès qu’elle fait de l’ombre aux vins français, déjà empêtrés dans la crise du phylloxéra. Les vignerons de l’époque décident de créer les ligues anti-alcooliques (un comble !!) et surtout anti-absinthe. Ils mènent d’impressionnantes campagne de dénigrement jusqu’à obtenir en 1915 l’interdiction pure et simple de l’absinthe. C’est un choc violent pour les industries fougerollaises de l’époque. De nombreuses distilleries et autres entreprises sont contraintes de fermer boutique.

Quelques décennies plus tard, la renaissance de la Fée Verte se fait en plusieurs étapes. Tout d’abord en 1998 avec une réglementation européenne qui permet de produire à conditions de respecter certaines normes et avec la mention « spiritueux aux plantes d’absinthe ». Une complexité sémantique qui disparaitra en mai 2011, en même temps que sera prononcée l’abrogation pure et simple de la loi de 1915. L’absinthe est de retour ! Sa production est très réglementée, mais l’absinthe est de retour !

Dès l’an 2000, nous commençons à travailler à la mise au point d’une absinthe « nouvelle génération ».  Notre volonté est simple : produire une absinthe de qualité, avec des matières premières nobles, selon les modes de production traditionnel. C’est un retour aux sources. Nous avons donc repris une ancienne recette de la maison retrouvée un papier jauni par les années. Elle nous a fourni de précieuses indications quant aux ingrédients à mettre en oeuvre : grande absinthe, petite absinthe, fenouil, angélique, mélisse, anis vert, hysope, …

L’interprétation des quantités a été plus problématique. En effet, celles-ci étaient exprimées en unités-mesures de l’époque : le panier à herbe, la chope, le litre, le mannequin, … De nombreux essais ont été nécessaires à la mise au point. Macération et distillation sont les principes de base de cette recette gardée secrète.

Chacune des plantes est macérée, puis distillée séparément. Ensuite, c’est l’assemblage des distillats qui permet d’obtenir la base de l’absinthe. Après assemblage, le produit obtenu subit une deuxième macération avec des plantes afin d’en extraire la chlorophylle pour lui donner sa couleur verte.

En 2001, après plus d’une année d’essais, nous lançons notre première absinthe : la Libertine à 55 %. À l’époque, de nombreuses distilleries lancent des marques d’absinthe aux consonances se rapprochant du mot « absinthe ». Nous avons volontairement choisi le contrepied. Libertine® évoque la liberté retrouvée de pouvoir produire et consommer de l’absinthe à nouveau, librement.

L’étiquette de Libertine® est tirée d’un tableau que nous avons spécialement commandé à un artiste vosgien travaillant avec l’Imagerie d’Epinal. Il représente une scène de consommation d’absinthe dans un bistrot, à la façon de Toulouse-Lautrec.

Au début des années 2000, quelques frémissements font un peu parler de l’absinthe, mais nous avançons dans l’inconnu. Près d’un siècle après son interdiction, l’absinthe fera-t-elle un retour gagnant ? Les amateurs seront-ils toujours au rendez-vous ? Le client qui a acheté une bouteille viendra-t-il en acheter une seconde ? En offrira-t-il à ses amis ? Et si c’était juste une mode passagère ?

Mais il faut croire que l’absinthe confirme solidement son retour en force. La Fée Verte redevient une habitude de consommation. Pourtant, les idées reçues sont tenaces ! Combien de fois avons-nous entendu « l’absinthe, j’en bois pas. Ça rend fou. » ? Grâce à beaucoup de pédagogie et à un discours de modération, la Libertine® a trouvé sa place.

La Gamme s’agrandit : Libertine® Originale 55 %, Libertine® Amer 68 %, Libertine® Intense 72 % et Libertine® Fleur d’Absinthe 60 %, avec un brin d’absinthe dans la bouteille. Elle compte aussi de nombreux accessoires à son effigie : fontaines à eau, cuillères, verres, tabliers, affiches, coffrets, … Retrouvez toute la gamme sur notre boutique en ligne http://boutique-devoille.com/index.php?id_category=21&controller=category

Forte d’un savoir-faire parfaitement maitrisé et d’une excellente réputation dans ce domaine, la distillerie Paul Devoille produit de nombreuses autres absinthes, commandées par des clients grossistes, cavistes ou bars spécialisés en France, en Europe et dans le monde entier. Ainsi sont nées d’autres absinthes telles que la Charlotte, la Verte de Fougerolles, la Blanche de Fougerolles, l’Absinthe du Centenaire, … Au total, nous produisons une vingtaine de références d’absinthes. Chacune possède ses ingrédients et sa recette propres.

Nos absinthes sont très régulièrement récompensées par des médailles dans les plus prestigieux concours : médailles d’or et d’argent au Concours Général Agricole à Paris.

En 2014, nous avons créé le Jardin Secret de la Fée Verte juste à côté de nos locaux. Ce jardin a vocation à présenter aux visiteurs les diverses plantes qui entrent dans la composition de l’absinthe :  grande et petite absinthe, hysope, fenouil, angélique, … Ils peuvent en toucher les feuillages et en humer les senteurs.

Trônant en bonne place, le chalot, dont l’intérieur a été spécialement aménagé, sert à faire sécher les plantes récoltés chaque année au milieu de l’été. Sous le auvent, des tables et bancs abrités offrent aux visiteurs un lieu confortable pour pique-niquer. Je Jardin Secret de la Fée Verte est ouvert tous les jours de l’année. L’accès est libre. Mais comme tout jardin, la visite est plus intéressante entre avril et octobre.

???????????????

160ansdistilleriedevoille – flashback #8 : nos spécialités

En 160 ans, on en a vendu des bouteilles … et de toutes sortes !! Chaque période a eu son produit-phare. Retour en arrière sur les spécialités maison à travers les époques …

A l’origine, Xavier Devoille ne distillait que les fruits récoltés localement, c’est-à-dire principalement des fruits à noyau : prunes, mirabelles, questches… et cerises, bien évidemment. Le Kirsch est alors la principale production. Xavier Devoille avait aussi une petite activité de négoce de marc. C’étaient les seuls produits commercialisés jusqu’à la fin des années 1800. Puis Paul Devoille, son fils, le rejoint et décide de répondre à la demande colossale de la clientèle à l’égard de la Fée Verte.

En effet, Paul Devoille s’est lancé dans la distillation d’absinthe à partir de 1899, peut-être un peu avant, répondant à une demande extrêmement forte des consommateurs de l’époque. La production d’absinthe a permis un réel essor des distilleries de Fougerolles autour des années 1900. On le sait peu, mais Fougerolles produisait environ 16 % de l’absinthe consommée en France. L’absinthe représentait plus de la moitié du chiffre d’affaire des distilleries de Fougerolles. C’est considérable. Chaque jour, des trains remplis d’absinthe et eaux de vie quittaient la gare de Fougerolles pour la France entière, voire des destinations plus lointaines telles que l’Algérie. C’était une activité économique extrêmement importante à l’époque.

Puis l’absinthe a été interdite en 1915, accusée de rendre fou et de mille autres maux… Il a alors fallu se réorganiser, apprendre à faire sans l’absinthe. Plusieurs distilleries ont dû fermer leurs portes, de même que d’autres entreprises dont l’activité dépendait de celle des distilleries : tonnellerie, vannerie, fabrique de bonbonnes…

Plus tard, en 1956, Raymond Gouttefroy qui a succédé à son beau-père Paul Devoille obtient le droit de distiller de la Framboise. Ça parait incroyable, mais jusqu’à cette année-là, les distillateurs français n’avaient pas le droit de distiller la framboise. Dans le même temps, il met au point la première recette de liqueur de l’entreprise : la Doulce France. Il s’agit d’une liqueur de Framboise à la fine Champagne.

C’est le produit-phare de la maison à la fin des années 1950. D’ailleurs le personnel pose fièrement pour une photo à l’occasion de la première exportation de la distillerie, vers le Canada en 1957. Un événement !!

Puis en 1960, Raymond Gouttefroy, décidément très actif, obtient le droit de distiller de la Poire William, que les distillateurs français n’étaient pas autorisés à distiller jusque là. Quand on pense que c’est aujourd’hui une des eaux de vie préférées des Français… Une grande avancée pour tous les distillateurs français.

Nous sommes dans les années 1960. Les Français consomment régulièrement des eaux de vie. Et les Françaises, alors ? Ces dames revendiquent elles aussi le plaisir de déguster des alcools. Parfois des eaux de vie, mais plus souvent des liqueurs ou des apéritifs. Les années 1960-1970 voient le développement de quelques liqueurs : poire, mirabelle. Ce sont des liqueurs digestives, peu sucrées, généralement à 35% vol. Cette gamme se développe sous l’impulsion de Jacques Veillet, le gendre de Raymond Gouttefroy.

C’est aussi à ce moment qu’apparait le fameux Guignolet-Kirsch, véritable apéritif national à cette période. Il est réalisé à partir des cerises de type Guigne. Ça tombe bien ; Fougerolles possède un terroir propice à la culture de cerisiers de la famille des guignes. Le Guignolet-Kirsch rejoint très vite le Kirsch au titre des spécialités incontournables du village.

Au cours des années 80, la gamme des eaux de vie s’élargit. Tout le monde connait le Kirsch, la Framboise, la Mirabelle ou la Prune. Mais qui a déjà dégusté une eau de vie de fraise, de houx, de cumin ou d’églantine ? Sous l’impulsion de René de Miscault, nait une nouvelle gamme d’eaux de vie et spiritueux rares qui éveille la curiosité. Des saveurs nouvelles qui séduisent les clients.

Au milieu des années 1990 nait La Vieille Poire, une des grandes spécialités de la maison aujourd’hui encore. Il s’agit d’une eau de vie de Poire William vieillie pendant environ 2 ans en bonbonnes de verre, sous les toits, dans nos greniers, puis pendant environ 2 ans en fûts. Là, elle va acquérir sa teinte délicatement ambrée et des saveurs boisées particulières. Etant la grande spécialité de la distillerie Paul Devoille à cette époque, on décide de la présenter en carafe, dans un modèle appelé Athéna. Un quart de siècle plus tard, la Vieille Poire ® en carafe Athéna est toujours disponible, avec la même étiquette qu’à l’origine. Et elle fait toujours partie de nos incontournables !

Durant les années 1990, le développement d’une gamme de crèmes de fruits a beaucoup contribué à la diversification de la production afin de répondre à une demande croissante de la part de la clientèle féminine. Mûre, cassis, mirabelle, framboise… des parfums traditionnels et qui connaissent un grand succès et permettent de conquérir une nouvelle clientèle, plus féminine et plus jeune.

En 1997, Hugues de Miscault décide d’innover et de créer un nouveau produit : la Crème de Cerises Noires. Réalisée à partir de plusieurs variétés de cerises, dont des variétés cueillies à la main à Fougerolles, elle connait un succès immédiat et devient très vite le produit emblématique de la distillerie Paul Devoille. Aujourd’hui encore, c’est LA grande spécialité de la maison. De même que Dijon a sa crème de Cassis, Fougerolles a sa Crème de Cerises Noires Paul Devoille. A consommer soit nature bien fraiche, soit en association avec un Vin blanc sec, un Crémant ou un Champagne.

A la fin des années 1990, un règlement européen passé totalement inaperçu avait assoupli la loi d’interdiction de l’absinthe datant de 1915. Au cours des derniers mois de 1999, en cette fin de millénaire, Hugues de Miscault décide de s’intéresser très sérieusement à la question et réfléchi à la possibilité de se lancer dans l’absinthe, après 85 ans d’interdiction.

Mais c’est une longue histoire… Nous en parlerons dans un prochain flashback « spécial absinthe ».

Vous l’aurez compris, l’histoire d’une entreprise se vit aussi à travers l’histoire de ses produits. C’est grâce à une innovation permanente que la distillerie Paul Devoille continue d’écrire son histoire, depuis 160 ans maintenant. Cette remise en question de chaque instant, cette écoute de nos clients et cette ouverture sur le monde nous permettent de progresser chaque jour. Mais c’est aussi Vous, Chers Clients et Amis, qui contribuez à ce développement grâce à vos remarques et demandes. Pour tout cela, nous vous disons simplement MERCI !

160ansdistilleriedevoille – flashback #9 : la commercialisation

Depuis sa création en 1859 jusque dans les années 1980, la distillerie Devoille commercialisait ses produits exclusivement aux clients professionnels. Pendant plus d’un siècle, les seuls clients de la distillerie étaient les grossistes et négociants. Ces clients étaient répartis dans toute la France et bien évidemment dans le quart Nord-Est de la France.

Au début du XXème siècle, la majeure partie des ventes se faisait en vrac. On expédiait en bonbonnes de verres recouvertes d’osier ou en fûts. Les marchandises étaient expédiées en train, au départ de la gare de Fougerolles. Le rail, très développé à cette époque, permettait de desservir toutes les régions de France et même parfois l’Afrique du Nord, les marchandises traversant la Méditerranée en bateau.

1957 fût une année importante pour la distillerie Paul Devoille puisque Raymond Gouttefroy, le dirigeant de l’époque et gendre de Paul Devoille lance la « Doulce France ». Il s’agit d’une liqueur de Framboise présentée dans un bô, la bouteille emblématique de Fougerolles, ornée d’une étiquette en forme de losange et d’un ruban savamment noué par les ouvrières. Par sa composition, sa marque et son habillage représentant la France, la Doulce France incarne tout le savoir-faire typiquement français de la distillerie Paul Devoille.

Tout naturellement, Raymond Gouttefroy a donc réalisé la première exportation de l’histoire de l’entreprise avec la Doulce France. Il s’agissait d’une commande à livrer à la Société des Alcools du Québec, obtenue suite au salon auquel avait participé Raymond Gouttefroy en 1954 à Montréal. Les produits de la maison allaient donc traverser l’océan Atlantique et être appréciés sur les tables Nord-Américaines … Une véritable épopée ! C’est pourquoi tout le personnel de l’entreprise et même les voisins du quartier posent fièrement devant le camion prêt à partir afin d’immortaliser cet instant historique.

A partir des années 1970, la gamme s’étant étoffée de nouvelles liqueurs, la clientèle professionnelle se diversifie. On commence à vendre les bouteilles Devoille chez des détaillants dans toute la France ainsi qu’à l’export. Pour trouver de nouveaux clients, Jacques et Elisabeth Veillet participent régulièrement à des salons professionnels.

Aujourd’hui, nous exposons toujours de façon régulière sur les salons professionnels dédiés au secteur Vin et Spiritueux. Ils nous permettent de rencontrer et fidéliser nos clients, de leur présenter les nouveautés de la maison. Mais ils permettent aussi de trouver de nouveaux clients : grossistes, importateurs, distributeurs, mais aussi les commerces de détail tels que les cavistes et épiceries fines.

Depuis la fin des années 1990, en plus des salons professionnels, la distillerie Paul Devoille participe également à des missions à l’étranger pour continuer à développer l’export. Et ça fonctionne puisque nous livrons aujourd’hui nos produits dans de nombreux pays : en Europe (Allemagne, Luxembourg, Belgique, Pays-Bas, Royaume-Uni, Espagne, Suisse…), Russie, Ukraine, Israël, Japon, Etats-Unis, Canada, etc.

Et les particuliers dans tout ça ?

A partir de la fin des années 1980, la distillerie Paul Devoille ouvre son magasin de vente au détail. Et oui, cela nous parait impensable aujourd’hui, mais pendant plus de 120 ans, on ne vendait pas en direct aux particuliers !! A ses débuts, le magasin était assez sommaire. Au fil des ans, il est devenu plus confortable. Aujourd’hui, c’est un lieu chaleureux. De très nombreux clients nous disent chaque jour combien ils le trouvent agréable.

Petit à petit, en même temps que le magasin a pris de l’ampleur, sous l’impulsion d’Hugues de Miscault, nous avons également développé les livraisons directes aux particuliers.

Aujourd’hui, grâce à internet et à notre boutique en ligne, www.boutique-devoille.com, nous livrons les particuliers dans toute la France métropolitaine directement chez eux, par la Poste ou par transporteur. Ou alors dans le point Relay de leur choix, à proximité de leur travail ou de leur domicile. Pensez-y pour vos cadeaux !

160ansdistilleriedevoille – flashback #7 : les dirigeants

C’est Xavier Devoille qui est le fondateur de l’entreprise en 1859. A ses débuts, il exerce comme distillateur-négociant dans un petit atelier au Charton, un lieu-dit de Fougerolles.

Puis son fils Paul Devoille prend la suite et décide de transférer l’activité dans nos locaux actuels en 1905. Paul Devoille était un homme de défis et de passion. Il s’est lancé dans la production d’absinthe et a considérablement développé l’entreprise.  C’est pourquoi elle continue de porter son nom aujourd’hui encore. C’était un notable du village. Il a même été maire de Fougerolles de 1929 à 1944. C’est à lui que l’on doit notamment la construction du marché couvert, devenu l’actuelle salle des fêtes.

En 1930, Paul Devoille propose à son gendre Raymond Gouttefroy, alors contrôleur des contributions indirectes, de le rejoindre puis de lui succéder. Paul Devoille décèdera en 1954.

Raymond Gouttefroy développe un vrai sens des affaires et obtient deux avancées majeures pour la profession : le droit de distiller la framboise (1956), puis la Poire William (1960). Jusque là les distillateurs français n’étaient pas autorisés à distiller ces fruits à pépins. Seuls les fruits à noyaux étaient autorisés. Avouez que ç’aurait été dommage d’être privés de ces divines eaux de vie ! Ayez une pensée pour lui la prochaine fois que vous dégusterez une framboise ou une poire !!

Raymond Gouttefroy crée également la toute première liqueur de l’entreprise : La Doulce France, liqueur de Framboise à la Fine Champagne. Et il l’exporte jusqu’au Canada par camions entiers dès 1957 !

En 1972, il transmet la distillerie à sa fille Elisabeth et à son gendre Jacques Veillet. Tous deux étaient des figures de Fougerolles. Ils développent les ventes à l’export et participent à de nombreux salons dédiés aux vins et spiritueux. Sur la lancée de leur prédécesseur, ils continuent de développer la création de nouvelles liqueurs et apéritifs, dont le fameux Guignolet-Kirsch.

Au milieu des années 1980, Jacques et Elisabeth Veillet cherchent à céder leur entreprise. C’est René de Miscault qui la reprend en 1985. Parallèlement, il crée le Musée des Eaux de Vie à Lapoutroie, où il réside. Il co-dirige donc la distillerie de Fougerolles avec Jacques Veillet jusqu’en 1992. Il décide de diversifier la gamme des eaux de vie et se lance dans la distillation de petits fruits (abricots, fraises, …), baies sauvages (myrtilles, sureau, sorbier…), fleurs (houblon, bouillon blanc…), racines (gentiane, gingembre…). L’outil de travail étant vieillissant, il se lance dans la modernisation de la salle d’embouteillage. Et C’est aussi René de Miscault qui décide d’ouvrir la distillerie aux visiteurs en instaurant les visites guidées.

Dès 1992, Mr Veillet parti en retraite, Hugues, le fils de René, le rejoint à la tête de l’entreprise et prend la direction de la distillerie, à Fougerolles. Malgré des débuts compliqués, Hugues de Miscault parvient à redresser la barre et développe petit à petit l’entreprise. Il entreprend une grande rénovation des bâtiments : en quelques années, toutes les toitures du bâtiment principal sont refaites, la salle de mise en bouteilles est transformée, avec deux nouvelles lignes de soutirage. Dès 2000, il s’intéresse de prêt à la possibilité de lancer une absinthe. Après un an de travail, la Libertine ® est lancée en 2001. Vu le succès, la gamme des absinthes se développe considérablement. Parallèlement, Hugues de Miscault poursuit le développement des gammes de liqueurs et de l’export. Et il développe aussi le côté touristique, en créant en 2014 la Jardin Secret de la Fée Verte, faisant venir une clientèle différente.

Aujourd’hui, la distillerie Paul Devoille se porte bien. Sa gamme très large permet de répondre à des demandes exigeantes. L’entreprise est bien implantée au niveau local et régional.

Les dirigeants successifs ont donné le meilleur d’eux-mêmes pour faire évoluer cette distillerie.

Mais n’oublions pas toutes les générations d’employés qui ont œuvré dans ces murs et ont contribué à ce développement : ouvriers et ouvrières, distillateurs, cavistes, maitres de chai, responsables de production, secrétaires, vendeuses… sans qui rien n’aurait été possible !

160ansdistilleriedevoille – flashback #6 : la boutique

Pendant plus d’un siècle, la commercialisation s’est effectuée exclusivement auprès de professionnels : grossistes, négociants, …  Nous n’avions pas de magasin de vente directe.

L’activité de vente au détail a débuté dans les années 1970-1980, mais de façon très timide… et toujours sans boutique ! Les clients se rendaient au bureau et on allait chercher les bouteilles directement dans le stock.

A la fin des années 1980, l’idée de créer un « vrai » magasin s’impose, pour plusieurs raisons.

D’abord, c’est le début du développement touristique de la région. De même, le thermalisme dans les villes voisines est en plein essor. Cela apporte à Fougerolles de nouveaux visiteurs en quête de spécialités locales.

Par ailleurs, René de Miscault a développé les visites guidées de l’entreprise. Il convient donc de terminer la visite par une dégustation au magasin.

Autre raison : les contraintes douanières sont de plus en plus fortes. Il devient compliqué de prélever dans le stock les bouteilles vendues à quelques particuliers, comme cela se faisait depuis deux décennies. Le fait d’avoir un magasin bien séparé permet de tenir deux stocks distincts, ce qui correspond d’avantage aux contraintes des douanes.

De plus, le magasin permet de présenter toute la gamme aux clients particuliers … et professionnels de passage.

Enfin, il n’existe pas d’autres boutiques d’eaux de vie au centre de Fougerolles : nous sommes les premiers à avoir ouvert notre magasin. Depuis, toutes les autres distilleries ont suivi !

Le magasin est donc aménagé à la fin des années 1980 dans la toute première salle de distillation, qui donne sur la rue des Moines Hauts. La distillerie n’ayant que peu de moyens à l’époque, outre un grand meuble sur mesure accueillant toute la gamme, l’aménagement est très sommaire. Cela n’empêche pas les clients de venir et de revenir. Ils ne viennent pas pour le magasin, ils viennent pour les produits !

En 2006, un grand lifting est réalisé. On perce une ouverture vers la salle de distillation, de façon à pouvoir avoir vue sur les alambics depuis le magasin. Le meuble des débuts est rafraichi. Un carrelage est posé au sol. La table de dégustation sur ses tréteaux laisse sa place à un bar/comptoir réalisé sur mesure par la Menuiserie Grandjean de Fougerolles. Les fenêtres sont agrandies et se transforment en vitrine. L’éclairage est complètement revu. Bref, un magasin authentique et chaleureux.

Aujourd’hui, notre magasin est très apprécié par nos clients. Outre nos fabrications maison, nous proposons aussi une gamme de vins d’Alsace, de vins du Jura, des sirops, ainsi que les bières de notre brasserie.

Nous vous accueillons tous les jours (avec le sourire !) et vous proposons de déguster (avec modération) les produits de votre choix.
Du lundi au vendredi 8h-12h et 13h30-18h.
Samedi et dimanche 10h-12h et 14h-18h.

Venez nous rendre visite !

160ansdistilleriedevoille – flashback #4 : le stockage des produits finis

« Le magasin de foudrage », c’est ainsi que l’on désignait autrefois notre actuelle salle de mise en bouteilles. C’est sans doute cette salle qui a le plus changé depuis l’installation de la Distillerie Paul Devoille en 1905 dans ses bâtiments actuels de la rue des Moines Hauts.

Autrefois, mises à part les bonbonnes utilisées pour le vieillissement des eaux de vie, ce sont les fûts et foudres en bois qui étaient utilisés pour le stockage des produits. Sur la photo ci-dessus, la plus ancienne que nous ayons de cette salle, on distingue bien au fond les trois gros foudres de châtaigner dans lesquels étaient conservées les eaux de vie principales. Contrairement au chêne, le châtaigner contient peu de tanins et ne colore donc pas les eaux de vie, ni ne leur transmet de notes boisées.

Sur le côté de la pièce, une cuverie en acier émaillé avait déjà pris place afin de stocker les autres produits de la gamme, en complément des foudres.

Attention, nous parlons bien ici du stockage des produits finis, c’est-à-dire les eaux-de-vie ayant terminé leur vieillissement et pour lesquelles le maitre de chais a déjà réglé le degré d’alcool. Il peut aussi s’agir des liqueurs ou crèmes qui ont été fabriquées en vrac et que nous stockons en vue de la mise en bouteilles. Il ne s’agit pas de vieillissement, mais bel et bien d’un stockage temporaire entre le moment où le produit a été fabriqué et le moment où il va être mis en bouteilles.

Les foudres et cuves visibles sur la première photo ont été utilisés jusqu’en 1999, année de modernisation de la salle de mise en bouteilles. Cette année-là, cette pièce a été totalement transformée. Les foudres ont été démontés et une ouverture a été créée pour faciliter les flux de marchandises avec la pièce attenante.

Les cuves en acier ont cédé la place à des cuves en inox réalisées sur mesure par les établissements Parisse du Val d’Ajol (on fait travailler les entreprises locales !).  D’une contenance de 500 à 3000 litres, ces cuves nous permettent de stocker tous les produits prêts à la mise en bouteilles, en fonction des volumes commercialisés pour chaque référence.

Enfin, deux lignes de mise en bouteilles ont pris place au centre de la salle. L’une pour les bouteilles de formes classiques, l’autre pour les mignonnettes et les bouteilles de formes non standards.

Aujourd’hui, cette salle concentre une bonne partie du travail quotidien de mise en bouteilles. Mais la mise en bouteilles, on en parlera dans notre prochain flaschback…

160ansdistilleriedevoille – flashback #5 : la mise en bouteilles

Hier comme aujourd’hui, la mise en bouteilles est l’une des activités qui nécessite le plus de main d’œuvre… mais pour des raisons différentes selon les époques.

A l’époque de Paul Devoille, on ne fabriquait que quelques produits (Kirsch, prune, mirabelle, absinthes). Grâce à son successeur Raymond Gouttefroy, la production s’est élargie avec la Poire William, la Framboise … et une liqueur : la Doulce France, Liqueur de Framboise. Soit une dizaine de références.

On est au milieu des années 1950. Toutes les bouteilles sont soutirées une à une sur une petite tireuse à becs, puis capsulées sur une petite sertisseuse à la main par les hommes, tandis que les femmes se consacrent à l’étiquetage à la main. Et à cette époque, chaque bouteille est, en plus, emballée individuellement sous cellophane. Cette opération nécessite un tour de main particulier et précis que les ouvrières se transmettent.

Les années passent, la gamme s’élargit sans cesse. Il devient nécessaire d’automatiser la mise en bouteilles, l’étiquetage… et d’abandonner le cellophane !

Dans les années 1980, une soutireuse automatique et une étiqueteuse semi-automatique à colle avaient constitué un beau progrès.

Depuis 1999, deux lignes de mise en bouteilles fonctionnent au rythme des commandes. L’une pour les bouteilles de formes classiques, l’autre pour les mignonnettes et les bouteilles de formes non standards.

Aujourd’hui, notre gamme standard (eaux de vie, liqueurs, absinthes, crèmes, apéritifs, pastis, gin, fruits à la liqueur…) compte une centaine de références. Le tout disponible en plusieurs formats de bouteilles et en plusieurs marques. Ce qui donne une multitude d’articles à gérer.

Pour autant, malgré la modernisation importante de notre outil de travail, le travail manuel est toujours nécessaire. Par exemple pour cirer certaines bouteilles, pour poser des rubans, pour poser certains bouchons ou pour habiller certaines bouteilles particulières.

labellisation Accueil Vélo

Amis cyclistes et cyclotouristes, et si vous vous accordiez une petite pause à la Distillerie Paul Devoille ?

Nous sommes situés à 300 m de la Boucle des Eaux, boucle de 46 km qui vous emmène au cœur des Vosges du Sud, de Luxeuil-les-Bains à Fougerolles, en passant par la vallée du Breuchin.

Depuis le 27 juin 2019, nous sommes labellisés « Accueil Vélo » et offrons des services adaptés aux cyclistes :

  • Arceaux pour stationner vos vélos
  • kit de réparation des petites avaries (crevaison, pompe à pied, lubrifiant, clés …)
  • possibilité de recharger les batteries des vélos à assistance électrique
  • documentation sur les itinéraires cyclables du Département de la Haute-Saône
  • coordonnées des réparateurs et loueurs de vélos
  • etc …

Retrouvez plus d’infos sur le label et les autres sites labellisés, en cliquant ici.

Nous sommes également partenaire du Département de la Haute-Saône pour tous les événements cyclistes et notamment à l’occasion du passage du Tour de France le 11 juillet 2019, avec pour la quatrième fois une arrivée à la mythique Planche des Belles Filles.

160ansdistilleriedevoille – flashback #3 : les greniers de vieillissement

C’est impressionnant : nos greniers de 2019 sont quasi-identiques à ceux des débuts de l’entreprise !

Alors que toutes les autres salles de production ont été modernisées, les greniers, eux, sont restés les mêmes. Tous nos visiteurs nous le disent ; en pénétrant dans nos greniers, ils ont l’impression d’un voyage dans le temps.

Pourquoi ? Parce que tous les dirigeants successifs ont choisi respecter la tradition et de faire vieillir leurs eaux de vie sous les toits, dans des bonbonnes recouvertes d’osier.

Explications : après la distillation, les eaux de vie « cœur de chauffe » sont transférés au grenier pour le vieillissement. Les eaux de vie stockées sont donc brutes et titrent des degrés variant de 60 à 75 % vol. A l’intérieur de la bonbonne entourée d’osier se trouve un récipient de verre: la dame-jeanne. Les eaux de vie sont toujours stockées dans du verre, car il s’agit d’un matériau neutre qui ne donne ni couleur, ni goût particulier à de l’eau de vie.  Sur le goulot est posé un bouchon de liège, matériau poreux qui permet l’évaporation. Nous avons plus de 1200 bonbonnes, pleines, rangées par lots et par années.

Au grenier, il fait très chaud en été et très froid en hiver. Les eaux de vie profitent de ces alternances de température.

Le froid de l’hiver permet aux parfums de se concentrer, alors que la chaleur de l’été favorise l’évaporation des alcools les plus forts, appelés « La Part des Anges ».  C’est cette Part des Anges qui noircit les murs et les poutres depuis la création de la distillerie.

« La Part des Anges » est un nom très poétique, mais qui désigne en réalité les alcools les plus forts, les esthers, qui picotent le nez quand on hume les eaux de vie trop jeunes.

Le principe du vieillissement en grenier est donc de faire partir ce mauvais alcool, pour au final garder uniquement le parfum du fruit. Une eau de vie vieillie traditionnellement en grenier sera beaucoup plus agréable, plus ronde, notamment au nez.

C’est pourquoi, à la distillerie Paul Devoille, nous avons conservé le vieillissement traditionnel pour nos eaux de vie. Nous sommes l’une des dernières distilleries à pratiquer ce mode de vieillissement. Ce savoir-faire particulier a d’ailleurs été reconnu par l’attribution du prestigieux label Entreprise du Patrimoine Vivant, décerné par le Ministère de d’Economie et des Finances aux entreprises détentrices d’un savoir-faire exceptionnel. Une véritable reconnaissance.

 Chez nous, les eaux de vie vieillissent au minimum 2 à 3 ans en grenier. Pour notre sélection Réserve, le vieillissement est au minimum de 5 ans. Bien sûr, plus le vieillissement est long, meilleures sont les eaux de vie : plus parfumées, plus expressive.

Retrouvez-nous

Adresse

7-9 rue des Moines Hauts
70220 FOUGEROLLES
FRANCE

+33 (0)3 84 49 10 66
contact@devoille.com

Magasin

Du lundi au vendredi :
8h30 - 12h et 13h30 - 18h
Samedi et dimanche :
10h -12h et 14h - 18h
(Fermé les week-ends de janvier, 1er janvier, 1er et 11 nov et 25 déc.)

Boutique en ligne


Frais de port offerts dès 250 €, livraison en France continentale uniquement.

Suivez-nous

L’ABUS D’ALCOOL EST DANGEREUX POUR LA SANTÉ. À CONSOMMER AVEC MODÉRATION - Mentions légales